Run : T’es qui toi le foie ?

On pourrait presque écrire un livre sur ce sujet, mais nous sommes sur un blog alors j’ai résumé un peu les choses pour vous donner surtout envie de vous intéresser à votre foie.

Avant d’aller plus loin, quelques petits rappels d’anatomie de base : le foie est le plus gros organe de notre corps, il pèse en moyenne 2.5kg. Il est formé du même tissu embryonnaire que les intestins mais contrairement à eux, il n’est pas innervé. Innervé on a dit, pas énervé ! Ça veut dire quoi ? Tout simplement que sans nerf, il ne fait pas mal. Donc lorsqu’on entend des phrases du genre « oh là là j’ai mal au ventre, ça doit être une crise de foie », ce n’est juste pas possible physiologiquement parlant. Voilà, ça, c’est dit ! Autre particularité, que vous connaissez forcément si vous suivez Grey’s Anatomy, le foie est le seul organe qui se régénère tout seul comme un grand. Ce qui explique qu’on puisse faire comme Meredith à son papa, une greffe de foie avec donneur vivant. Bon ça ne se fait pas en un claquement de doigts hein ? Mais si on vous en coupe un bout, c’est comme la queue du lézard, à la fin ça repousse aussi. Voilà pour la carte d’identité.

Mais tu sers à quoi toi le foie ?
Vous savez comment on l’appelle en médecine chinoise ? Le chef des armées ! Un foie qui marche bien c’est un cerveau qui marche bien mais aussi tous les autres organes et même les tendons, les ligaments et les nerfs. Vous voyez où je veux en venir ? C’est pour ça qu’il faut absolument veiller à l’alimenter de façon saine et efficace. Tout notre sang le traverse tous les jours, c’est dire si son rôle est primordial. La vésicule biliaire, sa fidèle associée, sécrète grâce à lui les enzymes nécessaires à notre bonne digestion. C’est elle qui fractionne les lipides pour les rendre assimilables par notre organisme. C’est elle aussi qui joue les filtres pour tout ce que nous absorbons, le mauvais comme le bon. C’est notre foie qui gère notre stocke de vitamines mais surtout de fer ! C’est dire si pour nous les filles, son bon fonctionnement est capital. Bon pour les garçons aussi hein ?

Et tu as un mode d’emploi toi le foie ?
Oui et c’est bien ça le problème souvent d’ailleurs. Il est intimement lié à notre cerveau, quand celui-ci dort, il dort lui aussi. Enfin il dort… il se met sur le mode veille plutôt. Le problème c’est que si l’on dort mal ou si on travaille de nuit, le foie est perdu, il ne sait plus quand il doit travailler, il s’emmêle les pinceaux et stocke du gras ou du sucre au lieu de les éliminer. C’est pour cela que les personnes travaillant en horaires décalées ont souvent des problèmes de poids et des maladies du foie. Mais c’est aussi une histoire de chien qui se mort la queue… Si on mange mal, si l’on mange trop sucré ou trop gras le soir avant d’aller se coucher, le foie doit continuer à bosser et pour cela stimule le cerveau qui devrait être occupé à nous fabriquer des rêves. On mange mal, on dort mal, nos organes fonctionnement mal et tout part en cacahuète.

Si vous n’avez pas le courage de faire vous même votre tisane, celle-là est parfaite. C’est le curcuma qui fait le boulot pour toi !

Alors pour bichonner mon foie, je dois faire quoi ?
On commence par alléger le dîner, pour permettre à ses organes de continuer à fonctionner normalement et pas en « sur régime » à une heure où ils devraient être en RTT. On oublie l’apéro surtout lorsqu’on y rajoute des cacahuètes et autre saucisson… Cela doit réellement devenir exceptionnel. Et surtout on oublie l’alcool après la course ! Alors que le foie est en mode panique parce qu’il doit filtrer tous les déchets que notre corps produit pour tenir l’effort, lui balancer de l’alcool est une hérésie totale !
On a la main légère sur le paracétamol qui est le médicament le plus toxique pour le foie. Tu as des courbatures ? Tu masses, tu glaces et tu attends que ça passe !
Question alimentation, tu t’inspires de la médecine chinoise avec la betterave comme meilleure amie mais aussi les tomates, le chou rouge et les baies de goji. Ton meilleur ami est l’artichaut que tu peux même consommer en tisane (oui ça existe !) ou en gélules si vraiment tu es un traumatisé du légume à effeuiller. On consomme les fruits frais plutôt que cuits en limitant ceux qui sont riches en fructose comme la banane qui doit se limiter à l’effort physique.
Evidemment tu manges lentement en prenant ton temps pour que la mastication fasse son job en amont. C’est valable pour l’alimentation pendant la course. Un truc piqué à Seb Chaigneau ? Une bouchée de barre se mastique 20 fois avant d’être avalée.
Le fameux jus de citron à jeun le matin dans un verre d’eau tiède est basique et non acide comme on a toujours tendance à le penser. Il est d’un grand soutien pour notre foie et notre digestion toute la journée. Si vraiment on ne supporte pas le citron, le jus de pamplemousse peut faire l’affaire mais attention il n’est pas compatible avec certains traitements, toujours en parler au médecin traitant. La menthe en tisane ou le basilic c’est très bon aussi.

Mais le plus efficace reste une plante venue d’Afrique, le desmodium.

  • En infusion ou en décoction, laisser infuser 10 g par litre d’eau bouillante environ quinze minutes.
  • En concentré de décoction, prendre 3 gélules par jour, pour un adulte. Il est préférable de privilégier les préparations à base de plantes biologiques.
  • En solution buvable, prendre de 2 à 4 cuillères à café par jour dilué dans un grand verre d’eau ou de jus de fruit.

Comme il ne s’agit pas de renoncer à tous les plaisirs de la vie, si l’on a un repas riche à honorer on adopte le café blanc libanais ! Très connu des pays de la méditerranée, il suffit de boire un grand verre d’eau chaude avec une cuillère d’eau de fleur d’oranger à la fin du repas pour faciliter le travail de la bile et du foie.

Question yoga, on peut aussi adopter les bonnes postures qui font du bien. Je vous poste une séance complète dans un autre article sur le sujet.

Et si vous êtes adepte de l’ultra trail, il ne faut pas hésiter à consulter son ostéo préféré pour une petite séance préparatoire avant l’objectif phare de la saison, pour favoriser le drainage hépatique et le retour veineux.

Crédit photo : Salomon (c’est juste que je n’ai pas trouvé de photo de foie sympa 😉).

Running - Montres Connectées