Run : Une paire de Saucony et enfin mon pied sourit !

Le test était prévu à la base pour Running pour ELLES mais puisque j’ai un blog et puisque tout le monde ne lit pas le mag (à tort 😊), je vous fais un petit retour moins académique et plus perso ici, n’est pas le Professeur qui veut. ! (clin d’œil à mon colloc de blog dont j’attends impatiemment le retour pour la rentrée, comme tout bon prof qu’il est !)

 

A la base j’avais prévu de passer l’été avec des Adidas aux pieds… puisque comme vous le savez si vous me suivez, je ne suis plus trop route mais plutôt trail, mes running route me servent presque uniquement à l’entraînement. Mais en juin, j’avais une course à New York et j’ai profité de la prépa en mode accéléré et de la course pour tester la Solarboost qui sera la responsable d’une coupure en urgence pour soulager mon pied. C’est marrant parce qu’en les voyant, avant même de les enfiler, j’avais un gros doute sur l’empeignement en mode « tricoté » hyper épais (je ne sais pas trop comment vous décrire le truc) qui était très dur. L’argument était un meilleur maintien, moi ça m’a surtout donné un pied emballé dans le film plastique pour soulager une inflammation sur le dessus du pied. Bref… tout ça pour dire que je suis partie en urgence à la recherche d’une paire de rechange pour l’été et ma rentrée !
J’ai arrêté mon choix sur la Hurricane ISO 4 de chez Saucony, marque que je n’avais pas testée depuis des années, suite aux retours hyper positifs dans mon entourage. N’ayant aucun a priori contre la marque, je me suis dit « pourquoi pas ? » ! Pourtant sur le papier, je sais que certains auront du mal à comprendre, ce modèle n’est pas sensé me convenir puisqu’il a un drop de 8 alors que je suis en minimaliste sur le trail. Alors je répète ce que j’ai déjà tenté d’expliquer… Sur le trail, j’ai besoin de sentir le terrain, même les cailloux pour tenter d’adapter ma foulée en conséquence. Alors que sur route ou sur tapis (je fais beaucoup de tapis, ça aussi personne ne comprend 😊) j’ai besoin d’un max de confort et d’amorti.
La théorie de la chaussure :
– Semelle intermédiaire EVERUNTM sur toute la longueur pour un meilleur retour d’énergie et un amorti continu de la première à la dernière foulée
– Topsole
– EVERUNTM pour un retour d’énergie optimal
– Design ISOFIT amélioré épousant la forme et le mouvement du pied pour un excellent maintien
– Tige en maille technique légère pour un chaussant parfaitement ajusté

 

En pratique : 266gr officiellement et pourtant pas le sentiment d’avoir un modèle lourd aux pieds. Ce sont de vrais chaussons, mieux des charentaires ! Vous voyez la sensation quand vous enfiler votre vieux sweat super douillet et moelleux ? Ben voilà ! C’est exactement ça ! Le chaussant est plus large que les modèles que j’utilise d’habitude mais mes pieds adorent prendre un peu leur aise tout en étant quand même maintenus. La semelle, enfin l’amorti répond parfaitement aux attentes, que ce soit sur des séances d’endurance pure que sur des séances de fractionnés (j’en fais très peu, je fais plutôt du fractionné long au demeurant ou ce que j’appelle des variations d’allure). Question semelle justement, je voudrais bien pouvoir vous donner un avis sous la pluie mais vous n’êtes pas sans savoir que de ce côté-là en juillet nous n’avons pas été gâtés… Donc pour le moment aucune idée de son adhérence sur sol mouillé. Elle est annoncée comme un modèle polyvalent pouvant monter sur marathon. Là encore, je vais faire confiance à la fiche technique, je ne monte plus sur ce type de distance (max semi marathon) mais pour ce que j’en vois après plus d’un mois et demi à mes pieds, je pense que c’est en effet, ça doit être tout à fait jouable. Franchement, c’est un vrai bon modèle polyvalent qui pourra satisfaire du débutant à la personne à la rechercher d’une paire pour l’accompagner dans une prépa marathon. Et en coloris blanc je les trouve super jolies !  😊Pour moi elles n’ont qu’un seul défaut, le mesh est un peu épais et avec l’épisode de canicule qu’on vient de vivre, j’ai un peu souffert mais bon, il ne fait pas 40° tous les jours non plus et pour la rentrée, elles seront absolument parfaites.

ps : attention je ne sais pas pourquoi mais le rendu réel de la couleur de la semelle ne passe pas du tout en photo si j’en crois ce que je vois sur leur site. C’est un très joli gris parfaitement assorti au moucheté du mesh. C’était la minute « mode » de la chronique ! 

Running - Montres Connectées