2015, un petit bilan pas chiffré…

Puisqu’il est de bon ton de faire son petit bilan de l’année qui vient de s’écouler, voici le mien, qui risque de décevoir sérieusement les accros des chiffres et autres pourcentages…

 
Je voudrais bien vous dire combien de km j’ai couru cette année (enfin randonnés la plupart du temps vu que je fais plutôt de l’ultra !) mais franchement je n’en sais absolument rien. Je voudrais bien vous dire combien de courses j’ai faites cette année mais là encore ça va me demander un exercice de réflexion que je n’ai pas le courage de mener à bien en ce 31. Il faudrait que je remette la main sur mes médailles quand on en reçoit une qui trainent un peu partout dans la maison. J’en ai retrouvé une pas plus tard que le 24 dans le tiroir où je range les bougies que je ne sors qu’une fois par an, pour ma table de réveillon. Impossible de savoir comment elle avait pu arriver là. J’en ai quelques-unes qui trainent accrochées aux radiateurs surement pour la déco ou alors parce qu’en rentrant je ne savais pas quoi en faire et que je les ai accrochées là. Les t-shirts finishers ? Pas mal isolent dorénavant des toits grâce au Secours Populaire qui les revend au poids à des sociétés de recyclage. Alors faute de chiffres, je vais plutôt faire un bilan sentimental ça sera plus facile pour moi !

 
Ma course préférée de l’année ? Sincèrement si je devais en citer une là tout de suite maintenant ce sont les Transrockies qui arrivent en tête avec le Liwa et ses dunes à perte de vue juste derrière. Question sentimentale évidemment, la Norvège et l’Ultra Norway avec mon fils Thomas restera la première course où il est vraiment venu à mes côtés et un voyage incroyable dans une contrée toute aussi incroyable même si la météo peu clémente a légèrement gâché la chose.

photo couv Transrockies
Mes pires courses ? Forcément mes deux marathons, Paris et New York même si c’est terrible d’écrire ça… Mais franchement je ne suis pas maso au point de dire que souffrir l’enfer pendant plus de 2h c’est formidable. Heureusement comme toujours il y a des points positifs là-dedans puisqu’entre les amies présentes sur les deux courses, ma famille sur celui de New York, tout cela fut oublié le temps d’une douche et d’un coca frais ! Difficile aussi de ne pas parler de l’UTMB mais là, comme la soupe, je n’ai toujours pas digéré le truc et je ne sais pas si j’y arriverai un jour…

IMG_20151101_150550

Question professionnel, forcément une bonne année avec un magazine Running pour ELLES qui continue sa progression, ce qui quand même toujours sympa quand on est partie Muriel, Alice et moi face à notre page blanche il y a plusieurs années déjà. D’ailleurs tant que j’y suis, je remercie Pascal Boutreau pour ses années de collaboration et je lui souhaite pleins d’heures de préparation pour ses projets sportifs du coup ! Ma collaboration avec Vital me réjouit au plus haut point parce que j’ai intégré une équipe que j’adore et qui n’est pas sportive pour rire. Mon escapade martiniquaise avec Elodie dans notre super équipe de filles reste un sacré souvenir également. Et j’ai la chance de pouvoir publier mes articles dans « Esprit Trail » dès que j’ai un truc sympa à raconter ! Mon livre « Le Running au féminin » a l’air de continuer son petit bonhomme de chemin dans les librairies alors forcément ça me réjouit aussi. En fait pour 2016 il me manque juste un éditeur pour mes récits de voyages ultra et tout sera parfait, je pourrais prendre ma retraite ! Le Hors Série Nature Trail pour les filles a pété les plafonds de vente espérées et les retours excellents des lectrices donne forcément envie d’y retourner.

RAID DES ALIZES 2015MARTINIQUE
Equipe 39 : SANTE SPORT MAGAZINE 2
RAID DES ALIZES 2015 MARTINIQUE Equipe 39 : SANTE SPORT MAGAZINE 2

Merci en tout cas à tous ceux qui suivent ce blog et ils sont de plus en plus nombreux, merci à mes collaborateurs qui m’ont fait la joie de venir se joindre à mon projet à savoir Frédéric et Sandrine, parce qu’à plusieurs c’est quand même plus rigolo !
Pour conclure, je vais vous raconter une petite histoire. Alors que nous évoquions l’année qui vient de s’écouler lors d’un diner familial, mes enfants se sont chargés de me rappeler que j’avais promis en 2015 de rester à la maison et d’y aller molo question dossard… Si je vous dis que je n’ai rien de prévu pour 2016, vous me croyez ? Nan parce que pour le moment je vous jure que c’est vrai !