Test : triplé ALTRA – Acte 1 : RIVERA 2

Hasard du calendrier, comme dirait un journaliste sportif, j’ai été amené à tester, quasi simultanément, trois modèles de la marque ALTRA. Des modèles radicalement différents, aux antipodes les uns des autres (si tant est qu’à trois cela fut possible) : la Rivera 2, entrée de gamme tous publics tous terrains, la Mont Blanc, pour la haute compétition en trail et l’attendue Vanish Carbon avec sa plaque éponyme. Une aventure en trois temps dont je vais vous narrer aujourd’hui le premier acte.

Et une… et deux… et trois Altra tu testeras !

Un premier acte que je n’aurais pas dû vivre de manière aussi personnelle puisque je souhaitais faire tester la Rivera 2 à un spécialiste du vélo désireux de se mettre sérieusement à la course à pied et disputer un semi-marathon. La passion du vélo ayant été plus forte, j’ai donc décidé de prendre mes responsabilités et de me … sacrifier 🙂

Habitué de la marque et surtout de ses modèles légers et performants, j’avoue que je concevais un doute quant à la capacité de séduction de cette RIVERA 2. De prime abord, la chaussure me paraissait plus lourde, plus pataude et moins souple que les autres modèles de la gamme. Le dessin de la semelle ne m’inspirait guère même si la chaussure revendiquait son adn Altra : zéro-drop, footshaped (toebox large, chaussant adapté à la forme du pied), footpod (semelle adaptée aux angles de liberté du pied).

Eh bien, les impressions, essentiellement visuelles donc trompeuses par essence, se sont révélées … totalement erronées ! Dès la première sortie, je me suis senti remarquablement bien dans ces chaussures. Tant du point de vue confort, mais je n’en attendais pas moins d’Altra, la seule marque qui a compris que pour courir, il n’y avait pas besoin d’écrabouiller les orteils à l’avant, ni de contraindre le pied par des semelles hyper rigides sans aucun axe de flexion, que du point de vue dynamique.

Là où je m’attendais à une chaussure un peu « lente », j’ai, au contraire, découvert un modèle empreint de dynamisme, remarquablement stable, pas trop lourd malgré sa structure (250g), amorti juste comme il faut pour ne pas gêner le mouvement naturel du pied tout en apportant de la réponse sur les longues distances lorsque la fatigue commence à se faire sentir. La semelle intermédiaire, spécifique à ALTRA, joue, à merveille, son rôle de facilitatrice du mouvement. Cerise sur le gâteau, la RIVERA 2 passe partout : route, sentiers (pas trop boueux) en sous-bois. Ses qualités ne se démentent jamais.

Un prix raisonnable pour débuter avec Altra !

Avantage de ce modèle : combiner pour un prix raisonnable (130 €) tout ce qui fait qu’on apprécie ALTRA (zérodrop, toebox large, souplesse extrême …) quand on est un adepte du courir naturel avec une facilité d’utilisation qui le rend accessible à tout un chacun, minimaliste convaincu ou pas. Un modèle pour découvrir tout ce qu’apporte une façon de courir qui respecte notre biomécanique. Un achat que je conseille à celles et ceux qui veulent découvrir qu’on peut courir mieux …

Prix : 130€ en promo chez Irun à 104€ pour les hommes en bleu, en rouge et en blanc et kaki ici / pour les femmes en bleu marine (très réussi d’ailleurs !) et corail là.

Running - Montres Connectées