Run : débrief Thaïland by UTMB®

Vous êtes déjà nombreux à m’avoir posé des questions via mes diverses messageries pour avoir une idée du budget qu’il faut prévoir pour participer au Thaïland by UTMB® et pour la première fois depuis que j’écris des articles sur ce type de sujet je vais avoir du mal à vous répondre…

Commençons par le plus simple le prix du dossard ! (tarifs 2021)
Inthanon 6 : 8,000 THB or 230 € (le 100 miles)
Inthanon 5 : 6,000 THB or 180 € (le 105km)
Inthanon 3 : 3,500 THB or 105 € (mon 54km)
Inthanon 1 : 1,800 THB or 55 € (le 23 km)
Inthanon 10k : 800 THB or 23 € (le 10km)
Cela inclut bien entendu la course, un t-shirt remis avec le dossard, une veste finisher (un sweat à capuche en réalité), une médaille en porcelaine que j’ai trouvé particulièrement réussie et des bons repas pour l’après course. Alors oui, ce sont les prix français mais pour avoir pas mal discuté avec les locaux croisés sur les chemins pendant ma course, absolument personne ne semblait être choqué par le prix. Je ne dis pas que ce n’est pas cher hein ? Je dis juste que je m’attendais à beaucoup plus de réflexions de ce côté là que je n’en ai eu.

Le site officiel de la course est ici.

Pour le reste du budget, le souci c’est que nous sommes en pleine crise covid comme vous le savez évidemment et que par la force des choses, beaucoup de prix ont changé. Déjà l’offre avion est bien entendu actuellement à des années lumière de ce qu’elle était avant la crise. Parmi les compagnies les plus intéressantes question tarif hors crise, il y a Qatar Airways, la compagnie que j’ai prise mais cela impose une escale à Doha (on y mange plutôt bien et la sélection de films est plutôt pas mal, ça occupe !). Même si ça se fait bien, certains pourraient trouver ça compliqué à gérer puisque ça fait par définition 3 avions minimum. Dans l’absolu si vous voulez réduire votre empreinte carbone, sachez qu’on peut aller de Bangkok en bus pour 22€ environ (un peu plus de 12h) ou en train de nuit (14h30… ne me demandez pas pourquoi !) pour environ 50€ le billet en première et cabine pour pouvoir dormir.

Question hôtellerie là aussi les prix sont clairement à la baisse en ce moment. L’hôtel où nous logions à Chiang Mai était à 50€ la nuit petit dej inclus en ce moment, ce qui est quand très peu cher par rapport à la taille de la chambre. Difficile de vous garantir de tels tarifs quand la vie normale reviendra parce qu’on y croit hein ? Un jour, on retrouvera une vie normale sans jour de quarantaine dans un hôtel. Un point qui est très important à prendre en compte, c’est la distance qui sépare Chiang Mai de la ligne de départ, à savoir un peu plus de 90km. Cela complique sérieusement la donne et impose à mon avis de dormir sur place. Ce qui en soit n’est pas non plus un drame puisque la course je vous le rappelle se situe dans un parc national très prisé des thaïs eux même. Attention, il n’y a pas d’hôtels à proprement parlé mais des guests house plus ou moins confortables mais du coup le budget reste raisonnable. Il y a pas mal de choses à faire au sein de ce parc, comme des cascades superbes ou des temples à visiter. Donc franchement envisager de passer deux jours sur place est bien sur loin d’être déconnant. Attention petit rappel, les voitures sont « conduite à droite » ! Cela peut perturber si vous décidez de louer une voiture.

Bon à savoir, l’organisation a mis en place des navettes de Chiang Mai mais cette année cela s’est fait un peu à l’arrache et il fallait être au taquet sur la page FB de l’événement pour choper l’info. C’est un autre point super important à prendre en compte, les Thaïlandais font absolument tout sur FB et quand je dis tout c’est vraiment tout ! Il n’est pas rare d’avoir des discussions pro et financières via messenger, c’est dire. Même si après discussion avec l’orga ils vont tenter de s’adapter à nos habitudes, n’oubliez pas que la course est avant tout une course destinée aux locaux, et qui respectent donc les codes locaux. Il est normalement prévu que l’année prochaine soient organisés des packages destinés à faciliter l’accès aux étrangers, bien entendu je vous tiens au courant dès que j’en sais plus et que j’ai les tarifs surtout.

Quelques hôtels testés et approuvés lors de mes séjours là-bas :

So Sofitel – Bangkok : pour la piscine de dingue !

Mövenpick 15 – Bangkok : chambre vraiment grande et personnel adorable.

Chala n°6 – Chiang Mai : ce sont les photos juste au dessus, superbe, bien situé et restauration vraiment excellente.

Siripanna Villa Resort & Spa – Chiang Mai : notre hôtel lors de notre séjour là-bas, très calme, un charme un peu vieillot que perso j’aime aussi beaucoup.

Je suis sincèrement désolée de ne pas pouvoir être plus précise pour le moment, d’habitude j’essaie toujours de donner des tarifs les plus précis possibles mais là je crains qu’il ne faille attendre début 2022 et la possible sortie de crise pour y voir plus claire. Maintenant si vous souhaitez partir prochainement en Thaïlande, sachez qu’il existe des trails tous les week-ends ou presque. Sachez aussi que c’est la saison idéale, pour le moment il fait chaud mais pas trop, ce qui entraîne par contre des piscines un peu fraîches encore, même pour la bretonne que je suis. Je ne vais pas vous mentir, l’ambiance est totalement surréaliste… C’est assez étrange parce qu’il y a bien entendu toujours de la vie mais c’est comme si tout ce qui était lié aux loisirs était à l’arrêt ou presque. Bon, de vous à moi, qu’il n’y ait plus trop de males blancs bedonnants et vieillissants à la recherche d’une nouvelle victime n’est pas plus mal non plus. Si j’ai bien compris, le gouvernement essaie de profiter de la situation particulière qui a renvoyé finalement pas mal de monde dans les campagnes pour faire un peu de nettoyage. Il y a eu reconversion forcée et fuite des villes en masse pour cause de « mauvais air », avec un peu de chance ça va continuer. Mais en attendant il y a énormément de restaurants fermés, de bars et de petites échoppes qui faisaient aussi tout le charme des lieux. Très honnêtement de ce que j’en ai compris, le sud du pays qui a rouvert plus tôt est reparti un peu plus vite également mais dans le nord… Ayant eu la chance de déjà venir à Chiang Mai voir mon fils, je peux vous dire que le choc a été violent quand même. J’aime le calme mais déjeuner seule dans un restaurant avec 3 serveurs pour moi toute seule… je n’avais jamais encore vécu cette expérience.

Pour ne rien rater, télécharger l’application Run, Fit & Fun ici !

A lire également : l’avant-course ici et le récit de la course en elle-même là.

Running - Montres Connectées