Run : La Bible du Running au Naturel aux Editions Leduc.s

Nouveau bébé, nouvel article pour vous présenter ce qui m’a bien occupé tout le printemps dernier ! Pas toujours facile de parler de ses propres créations mais je vais essayer.

Lorsque Laury-Anne, éditrice chez Leduc, m’a contactée pour me parler d’un nouveau projet éditorial qu’ils voulaient me confier, je venais tout juste d’envoyer deux livres à l’impression (« Cours Toujours » et « Marathon des Sables et autres délires sablonneux« ). J’avoue que je n’envisageais pas une seule seconde de replonger immédiatement dans la rédaction d’un nouveau livre mais le sujet m’a trop parlé pour le refuser. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, ce n’est pas un condensé de conseils pour courir nu et pieds nus dans la campagne au lever du soleil, ça je laisse le sujet à mon très cher colloc de blog, Fred Brossard pour ne pas le nommer 😉. Ma réflexion est d’un autre genre et repose sur une phrase que je répète souvent : « quand on dit que le running est bon pour la santé, cela signifie que tu ne dois plus jamais voir de médecin de ta vie, hormis pour la visite annuelle pour le certificat médical si tu as l’idée de prendre des dossards de temps à autre ». Et soyons honnête, il suffit de traîner sur les groupes FB de coureurs une fraction de seconde pour voir que non seulement il n’en est rien, mais pire, j’ai le sentiment que c’est même tout bonnement l’inverse.

Lorsque j’ai annoncé que je renonçais aux marathons sur route parce que mon dos n’est plus capable d’encaisser autant de bitume et qu’aller au devant de la souffrance pendant 20 bornes je ne voyais absolument pas l’intérêt du truc, j’ai reçu beaucoup plus de messages me proposant des cocktails d’anti-inflammatoires et d’anti-douleurs ou autres infiltrations en tout genre que de messages me félicitant de ma décision. Il se trouve que je suis fille de médecin et que j’ai commencé ma vie professionnelle au service de l’industrie pharmaceutique… Autant dire que la notion d’effets secondaires je la connais bien 😉. Voilà comment est née l’idée de ce livre : offrir en un seul et même endroit un maximum de conseils pour éviter d’aller chez le médecin ! Mais forcément j’aborde aussi la nourriture avec quelques rappels de base et quelques recettes pour du home made facile à faire. On y parle même entretien des vêtements de sport en mode écolo ! J’ai eu la chance de travailler avec une pharmacienne aromathérapeute, Kathleen Remory, pour tout ce qui est soins préventifs ou curatifs. Et tant que j’y suis pour les remerciements je tenais à saluer le travail de dingue accompli par ma relectrice Béatrice Le Rouzic, qui travaille dans l’ombre mais sans qui ce livre ne serait pas non plus. Je ne suis pas prête d’oublier cette ultime validation en direct live de Roissy où je partais pour le Québec ! J’étais chez Ekki, debout devant mon écran à réaliser des postures de yoga ou de renfo pour que les explications soient le plus claires possibles, les décrivant à Béatrice pour qu’elle les retranscrive. Je pense que tous les clients m’ont prise pour une folle 😂.

Voilà, mon bébé est officiellement dans la nature justement, il prend son envol sans sa maman. C’est toujours un moment émouvant de tenir un livre que l’on a écrit entre ses mains. Avant que certains commentent en disant que je suis mal placée pour recommander du naturel, moi qui finis toujours mes ultra devant des frites ou qui revendique le fait d’avoir sauvé certaines de mes courses grâce aux m&m’s, je n’ai jamais dit que j’étais un exemple à suivre, et ce livre est l’aboutissement de recherches, de rencontres et d’échanges avec des personnes compétentes en leur domaine. Ce n’est pas « ma » méthode, que les choses soient claires, c’est la charte de la collection qui veut ça ! J’espère qu’il vous plaira en tout cas 😉

A commander ici mais aussi sur tous les sites de commande en ligne et chez tous les libraires – « Ma Bible du running au naturel » – Editions Leduc.s – 23€