Fun : Bons plans pour New York !

Si j’ai donné comme titre à mon article le nom d’un des blogs ( à ce niveau de professionnalisme, c’est même Le blog) les plus connus pour les français partant visiter New York, ce n’est pas un hasard. Je vais vous présenter deux de leur offre que j’ai testé lors de mon dernier séjour.

 

J’ai comme beaucoup connu le site et Alex son fondateur via des reportages. Je l’ai même rencontré et de cette rencontre sont nés deux articles sur le marathon et le semi de New York. De « collaboratrice », je suis passée en mode testeuse pour deux offres : l’application et une visite en français de Brooklyn.

Commençons par l’application ! Je vous laisse aller voir sur le lien ici qui la présente de façon complète. Je connais New York, donc j’ai forcément zappé pas mal de choses mais franchement pour avoir trainé dessus dans le métro pour m’occuper, je l’ai vraiment trouvé ultra complète. Je ne vois pas vraiment ce qu’il manque, surtout lorsque qu’on se rend là-bas pour la première fois. C’est clair, net et précis. J’ai même testé deux ou trois adresses proposées par l’appli avec succès. Mais ce dont je me suis le plus servie j’avoue c’est l’option « calcul du pourboire » automatique. Toute personne qui s’est déjà rendue aux USA voit de quoi je parle… C’est l’enfer et tu ne sais jamais combien tu dois laisser ou rajouter. Je finissais toujours par sortir ma calculette, là je rentre juste le montant et automatiquement l’appli me propose les 3 montants possibles. Aucun regret d’avoir payé les 3€59 pour la télécharger, elle m’a vraiment simplifié le séjour.

thumbnail (1)

Pour la visite, je vais vous avouer un truc : je ne compte plus le nombre de fois où je suis allée là-bas mais à part pour le marathon, je n’ai jamais quitté Manhattan… J’aurais pu jouer dans un « Sex and the City », aussi snob que Carrie ! Seulement à force de voir les photos de mon fils aîné, nettement plus aventurier que sa mère, j’ai décidé de me lancer à la découverte de l’autre rive… en mode aventurière d’opérette, c’est-à-dire encadrée par une guide lors d’une visite organisée en français. Dans l’absolu mes deux fils qui m’accompagnaient sont bilingues et moi je comprends mais j’avais envie de me la jouer en mode vacances même pour mon cerveau. Nous avons donc opté pour la visite Collective de Bushwick et Williamsburg avec comme guide Svetlana, qui comme son nom ne l’indique pas vraiment est normande 😊 expatriée à New York pour ses études puis restée par amour.

Nan la blonde en robe noire ce n’est pas moi, c’est Svetlana ! Et les deux beaux gosses de dos mes bébés n°1 et 4

Pour faire court, Bushwick est devenu célèbre pour ses fresques murales, le street art poussé à son paroxysme grâce au Bushwick collective et la volonté de son fondateur Joseph Ficalora de donner un autre visage de son quartier. Une fois par an, il organise un week-end sur « invitation » et des graffeurs du monde entier se retrouvent pour changer le décor. J’ai vraiment regretté d’avoir raté l’événement puisque c’était juste le week-end précédent mon séjour. J’ai donc eu la chance de découvrir pas mal de nouveautés. Franchement pour cette partie j’ai adoré avoir Svetlana avec moi pour qu’elle me fournisse explications et surtout nous présente grâce à sa tablette des vues anciennes du quartier. C’était passionnant et rien que pour cette partie je n’ai pas regretté une seule seconde d’être venue, j’ai juste regretté de n’avoir jamais eu le courage de venir plus tôt.

 

 

Une petite sélection sur le thème du bleu ! 

 

 

Une autre un peu plus colorée !

Le quartier de Williamsburg est… comment dire… New York en mode bobo ! Insalubre il y a encore 10 ans à peine, il est en pleine explosion à coup de restos vegan, de cafés branchés avec tout leur lot de low coffee… On y trouve même une chocolaterie, Mast Brothers ! Si tu es un homme et que tu ne portes pas la barbe, tu vas avoir du mal à te fondre dans le décor… étrange mélange de hipsters et de Rabbi Jacob en goguette. Le contraste est saisissant ! Il faut savoir que la ville abrite la deuxième communauté de juifs orthodoxes du monde. Difficile de les rater, entre les tenues des hommes et les perruques des femmes, tu sais immédiatement à qui tu as à faire. Cherry on the cake, pour retourner en ville, nous avons pris le bateau pour une petite croisière avec les lumières du soleil couchant pour rejoindre Manhattan pour la modique somme de 2$95, le prix d’un ticket de métro, le nouveau maire de New York ayant exigé un alignement des prix.

bdr

On vend des boosts dans la rue sur une planche et deux caisses en plastique… 

cof

 

 

Citron expresso tonic… Sérieux y a que les américains pour proposer ça

(et c’est super bon !)

Conclusion de la balade, les enfants ont adoré alors que sur le moment Alex le grand (mon aîné 😊) qui a vécu là-bas plusieurs mois ne comprenait pas trop l’intérêt du truc. A ma grande surprise c’était même lui le plus emballé de l’expérience, ravi d’avoir appris pleins de choses sur une ville qu’il pensait connaître. Personnellement j’ai vraiment apprécié ce sentiment que l’on prenait notre temps… J’avais un peu peur d’une visite « à la japonaise » alors que là c’était vraiment un petit groupe de gens très sympathiques qui flânaient sans regarder sa montre. Nous avons pris le temps d’une pause-café super bienvenue (il faisait très chaud) dans un lieu, Toby’s estate pour ne pas le nommer, que j’ai adoré et que je vais rajouter à ma liste des bonnes adresses. Nous avions dans notre groupe un couple qui avait testé celle du Queens qui semblait ravis de leur expérience de la veille et j’avoue que je louche sérieusement aujourd’hui vers celle intitulée « Food Tour 100% USA ». Je la sens bien pour mon prochain séjour là-bas !

edf

ps : et là tu te demandes si j’ai acheté du chocolat à Brooklyn… T’as des questions parfois…

IMG_20180611_202347.jpg

Running - Montres Connectées