Run : Press Camp selon Kalenji

Si vous me suivez un peu via Insta et FB vous savez que je suis allée à Menton, pas uniquement pour manger de la tarte au citron… Non, j’ai aussi testé et découvert la nouvelle collection de Kalenji pour l’été 2017.

 

Un Press Camp c’est quoi ?

En fait pour être tout à fait honnête avec vous, c’est la seule marque qui organise de tels événements à ma connaissance. Enfin tout du moins qui m’invite à ce genre d’événement qui dure aussi longtemps avec autant de sessions tests produits ! L’avantage pour nous journalistes c’est qu’il permet en peu de temps de rencontrer tous les acteurs importants qui vont faciliter notre travail futur et comme ils parlent français, c’est tout de suite beaucoup plus simple. C’est aussi toujours forcément intéressant de rencontrer ceux qui conçoivent les produits que l’on retrouvera en rayon. De pouvoir aussi faire la connaissance de personnes que nous n’avons pas forcément la chance de croiser comme ce fut le cas avec le responsable du design de la marque. C’est toujours fascinant de se dire que là ils sont en train de boucler la collection hiver 2018 alors que je viens à peine d’enfiler la collection été 2017 aux pieds. Autre point qui fut très intéressant à développer, les choix de couleurs ou de forme en fonction des pays concernés. Ce n’est pas parce que le siège de la boite se situe à Lille qu’ils raisonnent de façon franchouillarde. Ils doivent réussir à créer des modèles qui puissent convenir à toutes les mentalités et surtout les physionomies. Ce n’est pas un scoop de dire qu’une coureuse chinoise a rarement le même physique qu’une coureuse allemande. Sans parler des habitudes culturelles… Même si la mondialisation et l’uniformisation sont passées par là, il y a encore des choses qui ne se font pas ou ne se portent pas partout. En attendant je n’ai pas réussi à le faire craquer et je ne sais toujours pas ce qu’on va porter en 2018 ! Nous avons aussi découvert la collection enfants qui devient « sérieuse » et ne se contentent pas de faire une version X Small de la version adulte, preuve s’il en est que le running devient un sport à la mode chez les parents et chez les petits aussi.

Bon l’année prochaine faut penser aux poufs !

Mes coups de cœur !

 
Bien entendu je n’ai pas testé ni même vu l’intégralité des collections mais j’ai repéré deux ou trois produits qui me plaisent bien. Après on est d’accord, les goûts et les couleurs ça ne se discute pas !

 

En premier lieu gros coup de cœur pour le short à plis (19€99)qui rappelle une de mes jupes de running préférée. Il est super confortable et officiellement le shorty à l’intérieur permet de ne pas porter de sous-vêtements. Là je vais leur faire confiance parce que perso point de salut sans ma « petit bateau » ! Seul regret, j’ai appris que seul le marché chinois aurait le droit à la version black… Mais je l’aime déjà tellement que j’envisage sérieusement de demander à mon fils qui vit en Thaïlande et qui s’y rend régulièrement d’aller me l’acheter. Autre excellente nouvelle, pour ne pas dire la plus importante de ces deux jours, le taillant a changé et je rentre dans un S ! Ok, pendant quelques minutes j’ai cru que mon régime avait marché… Oui la tarte au citron c’est inclus dans le régime detox, sérieux vous en avez des questions parfois !

 


La collection Care en tissu “seamless” avec des t-shirts « doudou » (14€99) que j’adore et un capri (19€99) tout aussi confortable est aussi un coup de cœur. 35€ pour une tenue complète qui dit mieux et assortie aux chaussures en plus !

 


Le total look Kiprun Light (voir plus haut avec le short) est pas mal non plus même si dans l’absolu ce serait bien qu’un jour ils pensent à faire des brassières qui ne sont pas que décoratives mais avec un vrai bon soutien (T-shirt 24€99 – débardeur 19€99 – brassière 9€99). Parce que là l’ensemble est super joli mais ça fait du coup 3 couches à empiler pour protéger mes nénés… (ouais je sais je cherchais une rime… C’est tout ce que j’ai trouvé !).

 

2017-kalenji-corsaire-kiprun-support

Je n’en ai pas parlé mais le capri (ou corsaire) Support (24€99) a totalement été retravaillé au niveau des hanches et question confort c’est franchement le jour et la nuit par rapport aux anciens modèles. 
Question chaussures, on prend les mêmes et on recommence ! Bon je vais me faire tuer par les chefs produits en disant ça évidemment mais pour moi la plus grosse nouveauté est au niveau de la Race (69€99)qui évolue dans le bon sens du côté de la semelle qui avait vraiment besoin d’amélioration. L’ancienne modèle pouvait s’avérer un peu glissant, la nouvelle devrait déjà nettement améliorer les choses. Pour la SD (69€99)et la LD (79€99), là il faut me donner un peu plus de temps pour voir. Même si nos sorties furent très sympathiques, elles ne sont évidemment absolument pas suffisantes pour donner un avis objectif. A noter la marque reste sur la ligne d’un drop à 10, soit relativement important par rapport à ses concurrents et donc pas des plus simples pour moi qui suis habituée à un drop plus faible. Et sinon oui je trouve ça trop coloré… Les LD vert d’eau sont plus jolies en vrai qu’en photo mais moi au delà de 2 couleurs j’avoue que j’ai du mal au niveau des pieds ! C’est mon côté vieille France que voulez-vous… pour ne pas dire vieille tout court… Mon rêve ? Des chaussures totalement noires avec juste des lacets de couleur que je change au gré de mes envies.

 

Voilà une petite présentation des produits que je vais continuer à tester, laver, et relaver encore et encore pour voir comment tout cela vieillit. Et je vous donne des nouvelles dans 3 mois pour le textile et mi-mars pour les chaussures, à la fin de la prépa semi-marathon de New York quoi.

ps : quelques photos mixtes pour les messieurs !