News : Demandez le programme (de la fin d’année…)

Runners cross from Brooklyn to Queens, halfway through the 2014 TCS New York City Marathon. (Credit: Courtesy NYRR)

Comme c’est souvent l’habitude sur les autres blogs, je me colle donc à annoncer mon programme pour ce dernier trimestre. Pas forcément passionnant, mais bon puisque ça se fait, alors faisons-le gaiement !

Après des mois à tenter de renforcer mon dos qui me joue des tours depuis le début de l’année, le retour sur le bitume s’est fait doucement mais surement avec le Paris-Versailles et Odyssea (10 et 5km enchaînés) histoire de voir si je suis de nouveau capable de courir sans trop souffrir. Force est de constater que mes heures de renfo payent un peu puisque j’arrive à tenir la distance sans hurler de douleur, ce qui ne m’était pas arrivée depuis longtemps. Après force aussi est de constater que mon niveau, déjà pas très haut, n’est plus du tout au rendez-vous. Le souci c’est que si j’enchaîne les séances sur piste et autres fractionnés, mon dos ne va pas tenir et ce sera retour à la case départ là-aussi. Donc pour le moment je dois accepter de me traîner et franchement, même si je n’ai pas l’esprit perf, ça fait mal… très mal… Je ne serai pas aux 20km de Paris cette année, contrairement à mon habitude, déjà parce que j’ai besoin de passer un week-end chez moi et surtout parce que je crois que moralement je n’ai pas encore envie de me prendre un chrono à des années lumières de ce que j’étais capable de faire il n’y a pas si longtemps (Stéphane tu m’as porté ou quoi quand j’ai fait mon RP ???). Autant sur trail et surtout sur ultra trail je suis vraiment dans un esprit finisher, autant sur route, je ne sais pas pourquoi mais j’ai du mal.

Bon j’arrête de me lamenter sur mon triste sort de coureuse tordue et vieillissante pour annoncer le programme des 2 prochains mois. J’ai la chance inouïe de retourner à New York pour courir ce fameux marathon pour lequel tout cela a commencé. Ma fille y passe une année scolaire donc c’est l’occasion de la voir forcément. Mais pas seulement… Je suis totalement consciente que pouvoir courir 42km sur route risque de devenir très très compliqué pour moi alors je voulais que mon dernier soit celui par lequel tout a commencé il y a 9 ans maintenant. Quitte à boucler une boucle, autant que ce soit à Central Park !

Runners celebrate the Finish of the 2014 TCS New York City Marathon. (Credit: Courtesy NYRR)
C’est fou parce que croyez-moi ou pas, on a toujours l’impression d’avoir la ligne d’arrivée uniquement pour soi ! (Credit: Courtesy NYRR)

Ensuite direction Oman pour mon dernier désert de l’année avec la 3ème édition du Oman Desert Marathon. Depuis son arrivée dans le calendrier des ultras désertiques cette course me faisait de l’œil et cette année, c’est la bonne. Je ne connais pas encore ce désert qui manque à ma collection et avec « seulement » 165km, ça sera parfait pour ne pas trop me fatiguer ! Les distances des étapes journalière restent raisonnables et il n’y a pas de fameuse étape longue qui attaque bien tes réserves. Bref un format parfait pour moi en cette fin d’année !

MG_7311_a1
De toute façon je devais attendre cette édition, le 3 est mon chiffre porte-bonheur !

Et histoire d’être en mode « on boucle la boucle » je finis l’année avec le Raid des Alizés qui va me permettre de replonger dans le multisport. J’ai commencé par le célèbre Raid Amazones dont l’édition 2015 vient de décoller ce matin même d’ailleurs, il y a pas mal d’années puisque c’était avant même la naissance de mon petit dernier qui vient d’avoir 10 ans. Je vais donc replonger dans le monde du VTT et du kayak et à mon avis, on va bien rigoler… Je ne connais pas la Martinique en plus, donc c’est l’occasion ou jamais d’aller explorer ce coin de la planète en mode running aux pieds. Je fais équipe avec Elodie ma collègue chez Vital et Muriel boss de SanteSportMag, une accro au tri. Parce que bon la Transmartinique j’ai bien compris que dans le genre ultra, elle est vraiment ultra…

22
Aucun commentaire…

Décembre sera comme tous les ans entièrement consacré au gavage de l’oie à savoir moi ! Je coupe toujours à cette période, parce que la coupure c’est indispensable pour tenir et éviter de se blesser. Je pars déjà avec un handicap, pas la peine d’en rajouter ! J’ai la chance de ne jamais me blesser, et je pense que ce n’est pas non plus un hasard. Pour 2016, je ne peux encore rien dire mais si vous avez des idées de sponsors je prends ! J’ai un superbe projet dans mes cartons qui pour le moment fait le tour des sociétés que je connais sans grand succès… Alors à votre bon cœur Messieurs Dames ! Si vous avez des contacts, je prends !

Cécile

Running - Montres Connectées