Fun : Natalia, les yeux de la Volga…

Parité oblige, vous avez eu le droit à un garçon le week-end dernier, vous avez le droit à une fille ce dimanche et quelle fille ! Natalia Vodianova, mannequin célèbre et runneuse, que demande le peuple des runners, je vous le demande…

Natalia ou l’histoire vraie de Cendrillon…

Sa vie est tellement dingue que je ne comprends même pas qu’Hollywood n’ait pas déjà réalisé un film sur elle ! Elle est née au fin fond de la Russie et on ne peut pas dire que la vie lui sourit : entre un père qui disparait carrément et une mère ouvrière dans une usine, son enfance n’est pas ce qu’on appelle une enfance vraiment heureuse. Elle a 6 ans lorsque sa mère qui a refait sa vie, met au monde une petite fille atteinte d’une paralysie cérébrale et d’un autisme sévère. Le père évidemment se carapate vite fait laissant les 3 femmes face à leur destin. A 11 ans elle travaille plus sur les marchés avec sa mère qu’à l’école parce qu’il faut bien manger et vivre. A 16 ans, gamine indépendante, elle part de chez elle tout en continuant les marchés. Son petit ami de l’époque l’encourage à s’inscrire dans une agence de mannequin et c’est le début d’une incroyable histoire. En 1999, repérée par un agent français elle quitte tout pour la France où le succès est très vite au rendez-vous. Elle enchaîne les contrats mais c’est surtout celui avec Calvin Klein qui va la rendre mondialement connue. En 3 ans elle est passée de son étal de légumes aux podiums de haute couture en passant par la case départ et en touchant 20 000$ !

Photo_F_Poirier_868
Rassurez-vous c’était avant la course ! Elle lit Running pour Elles, elle sait que les étirements tout de suite après ce n’est pas bon !

On pourrait dire que c’est déjà pas mal pour une jeune gamine mais puisque l’on parle de Cendrillon, il lui faut forcément un prince. Ce sera un Lord à défaut d’un prince régnant, mais un vrai et surtout un jeune et très beau Lord (Portman… je vous laisse chercher sur google !, rien à voir avec Nathalie Portman !) qui l’épouse et lui fait 3 enfants. Ah oui parce qu’en plus elle fait des enfants et fonde une famille nombreuse à un âge où toutes ses collègues préfèrent fuir les risques de vergetures à toutes jambes stilletos aux pieds. Inutile de vous préciser qu’elle rentre évidemment dans un 34 fillette à peine sortie de la maternité, qu’elle allaite ses enfants jusqu’à leur premier anniversaire ou presque… Je n’ai pas cherché mais il y a fort à parier qu’elle fait aussi des purées maison avec des légumes bio qu’elle cultive dans son jardin pendant que ses enfants qui parlent 3 langues à 2 ans jouent avec des jeux en bois recyclé… Bref elle est énervante… Surtout que mari n°2 et papa du 4ème bambin est Antoine Arnault, héritier de son père, un des hommes les plus riches de France qui trouve en plus le moyen d’être super mignon !!! Aujourd’hui, elle travaille comme styliste pour Etam parce qu’elle préfère travailler pour une marque accessible au plus grand nombre, continue de défiler et tente une carrière d’actrice (bon là quand même pour le moment ce n’est pas gagné).

Miss Perfection et sa fondation

Si je vous parle de Miss Perfection c’est qu’elle court régulièrement et surtout qu’elle court engagée. Ah ben oui forcément, en plus elle a lancé sa fondation (Naked Heart Foundation) histoire de redonner aux autres ce qu’elle a eu la chance de recevoir. Je vous ai déjà dit qu’elle était énervante ? J’ai un doute… A la base il s’agit d’une fondation qui a pour but de construire des aires de jeux dans des quartiers défavorisés de Russie pour permettre d’apporter un peu de soleil dans la vie de ces gamins. Elle finance également des institutions psychiatriques parce qu’elle connait la réalité d’avoir un enfant handicapé moteur dans son pays d’origine, réalité difficile partout dans le monde tu me diras. Pour collecter des fonds, en plus de pleins de choses, elle court et sa course fétiche c’est le semi de Paris ! En 2013 pour la petite histoire, elle s’échappe de la Fashion Week pour aller courir avant de filer défiler quelques heures plus tard. Et là j’imagine la tête de tous ceux qui se disent : « punaise j’ai fait mon kéké devant à regarder mon chrono alors qu’il y avait un top model juste derrière moi… ça m’apprendra tiens ! ». 2014 elle est enceinte jusqu’aux molaires donc pas de dossard mais 2015, on retrouve la belle dans le peloton.

photo
Vous aussi faites partie de la team Natalia !

Je ne sais pas si elle renouvellera l’expérience en 2016 mais si vous récoltez des fonds pour son assoc, vous avez le droit à un accueil VIP sur la course, avant et après, et la photo qui va bien avec Natalia… Moi je dis ça, je dis rien… (l’édition 2015 a rapporté plus de 70 000€ pour info).

Crédit photos : Frédéric Poirier

natalia-vodianova-semi-marathon-2013
Et en plus elle n’hésite pas à faire la grimace… Enervante je vous dis !