J’ai lu : Courses, Raids & Ultratrails dans le désert

Forcément avec un titre pareil, je ne pouvais que me précipiter sur ce petit livre, qui est en fait un guide pratique, résultat de l’expérience de 2 ultra traileurs que je connais bien : Guy Giaoui et Foued Berahou. Et forcément, quand ce sont encore des copains qui écrivent, c’est toujours plus difficile de rester objective !

Si vous cherchez un guide complet où l’on sent l’expérience à chaque page, ce livre est fait pour vous ! Plutôt que de passer des heures à chercher des infos à droite à gauche pour savoir comment se déroule la course, comment préparer son sac et tout le toutim, vous lisez ces 160 pages et c’est bon. C’est un peu le « Kayak » de l’ultra trail en étapes dans le désert, ça vous laissera plus de temps pour aller vous entraîner et déconditionner vos plats lyophilisés. On trouve aussi des conseils pour la prépa physique, un rétro-planning (ça me fait rire, moi qui prépare toujours mon sac au camp !) et surtout un vrai retour d’expérience.

Mais, parce qu’il faut un mais, il y a à mon goût un ou deux trucs qui manquent. Déjà, si je fais lire le chapitre sur les ampoules et leur traitement à ma chère Isa, elle va faire une attaque cardiaque… Et je tiens à mon Isange moi ! Eh les garçons vous nous faites ça à la sauvage quand même vos soins ! Par contre tout à fait d’accord avec vous, les compeed on oublie. Autre point négatif pour moi (et c’est le dernier !), il aurait fallu appeler ce livre « Guide pratique du MDS » mais bon j’imagine que cela n’aurait pas été possible question licence, service juridique et tutti quanti. C’est un livre qui fait la part belle à cette course et à ce type de courses à savoir étapes, autonomie alimentaire et désert. Maintenant, puisque c’est la course la plus médiatique et qui fait rêver le plus de monde, rien de plus normal que de lui consacrer un guide. Moi ça va me faire des économies de temps derrière l’écran, quand on me demandera mes conseils, je pourrais envoyer les gens vers ce livre, ça m’arrange bien ! Après je suis bien consciente aussi que faire un ouvrage complet sur tous les types de courses dans le désert, déjà n’allait pas intéresser la foule en délire (il suffit de voir combien nous sommes au départ de certaines pour s’en convaincre…) et surtout quand on y pense, il y a peu de différence, en dehors de la température extérieure. Je crois que maintenant après toutes les courses que j’ai faites, je peux le dire !

Bon c’est pas tout ça mais moi ça m’a filé envie de repartir dans le désert cette histoire…

Pour commander le livre c’est là que ça se passe !

IMG_0654Bain de pieds versus MDS 
sourire

Et la version indienne de la combinaison de peintre !